lundi, 10 décembre 2018
L'équipe CFTC AKKA vous souhaite la bienvenue
Pour nous rejoindre, contactez votre équipe CFTC

Seniors : quels dispositifs pour vous former ?

Se former pour se maintenir dans l'emploi


seniorsEntretiens, bilans et autres dispositifs de formation peuvent vous aider à vous maintenir dans votre emploi, faire le point sur votre situation ou évoluer professionnellement.

Le contrat de génération est un dispositif visant à favoriser le maintien en emploi des seniors, l’insertion durable de jeunes dans l’emploi et la transmission de compétences. Les entreprises doivent négocier un accord ou prévoir un plan d’action en ce sens (sauf celles qui ont moins de 50 salariés). Une aide leur est versée (sauf à celles qui ont plus de 300 salariés) quand elles embauchent un jeune et maintiennent ou recrutent un senior.

Les dispositifs qui suivent ne sont pas proposés spécifiquement aux seniors, ils sont destinés à tous les salariés.

L’entretien professionnel remplace, depuis 2014, l’entretien de seconde partie de carrière. Tous les deux ans, votre employeur vous invite à discuter de vos perspectives d’évolution professionnelle, notamment en termes de qualifications et d’emploi. Il doit, à cette occasion, vous informer que vous pouvez recourir gratuitement à un conseil en évolution professionnelle (CEP).
L’entretien professionnel vous permet de vous impliquer dans la construction et la gestion de votre parcours, qui doit faire l’objet, tous les six ans, d’un état des lieux récapitulatif, reporté dans un document dont vous gardez une copie.

Le Compte personnel de formation (CPF) : il est crédité chaque année d’un nombre d’heures de formation proportionnel à votre temps de travail, que vous conservez tout au long de votre vie professionnelle. Vous pouvez les utiliser notamment pour des formations qualifiantes ou un accompagnement à la VAE (voir plus loin). Dans le cadre du CPF, les formations doivent être autorisées par l’employeur si elles se déroulent sur le temps de travail.

Le Congé individuel de formation (CIF) est pris à votre initiative. Il permet de se qualifier, évoluer ou se reconvertir. S’il ne peut pas s’y opposer, votre employeur peut en revanche vous demander un report. Pendant l’année de votre CIF, votre contrat de travail sera suspendu mais pas rompu, et votre salaire sera maintenu totalement ou partiellement.

La Validation des acquis de l’expérience (VAE) vous permettra d’obtenir un diplôme, un titre à finalité professionnelle ou un certificat de qualification professionnelle. Un jury examinera votre dossier de validation, pourra vous faire passer un entretien, voire une mise en situation professionnelle. La préparation du dossier nécessitera un accompagnement par un organisme certifié, pour une durée totale de 24 heures. Vous pourrez passer votre VAE dans le cadre du plan de formation, de votre CPF, ou d’un congé pour VAE.

Les autres dispositifs : le bilan de compétences (pour faire le point en vue d’une éventuelle reconversion), le plan de formation (à l’initiative de l’employeur) et la période de professionnalisation (pour acquérir une qualification professionnelle ou une certification).


Laurent Barberon

Source : http://www.cftc.fr

Connexion

            

Ecrivez-nous

Facebook

Twitter